Basées sur l’accueil et l’échange, les chambres d’hôtes sont un type de logement apprécié des voyageurs souhaitant rencontrer des locaux lors de leur séjour. Cette activité est un beau projet dans lequel se lancent de nombreux propriétaires souhaitant partager avec des voyageurs venant de tous horizon. Par ailleurs, cela représente une source de revenus complémentaire. Or, l’exploitation de chambres d’hôtes est une activité réglementée qui nécessite le respect de certains critères. Si vous souhaitez vous lancer dans ce projet, nous vous donnons quelques conseils pour réussir.

Les caractéristiques d’une chambre d’hôtes

Lorsqu’un propriétaire ouvre une chambre d’hôtes, il met en location une chambre de son habitation pour une ou plusieurs nuitées à titre onéreux. Selon la réglementation, le propriétaire peut proposer au maximum 5 chambres d’hôtes avec une capacité d’accueil limitée à 15 personnes. En réservant une chambre d’hôtes, le voyageur partage les pièces communes de la maison avec le propriétaire.  Ce dernier peut proposer en complément des prestations que le voyageur peut ajouter à sa réservation. En effet, certains propriétaires proposent une table d’hôtes. Véritable moment de convivialité, les voyageurs sont réunis autour d’un dîner concocté par l’hôte de la maison.

Pour ouvrir une chambre d’hôtes, le propriétaire doit respecter certaines normes :

  • La surface de la chambre doit mesurée au minimum 9 m²
  • La chambre doit être équipée de meubles nécessaires à son occupation (lit, armoire…)
  • L’hôte doit donner accès à des sanitaires avec des toilettes et une salle de bain équipée d’une douche ou d’une baignoire et d’un lavabo
  • Un système de chauffage doit être mis en place pour assurer une température d’au moins 19 degrés dans l’habitation
  • L’hôte doit assurer un nettoyage quotidien des chambres et des sanitaires sans frais supplémentaires
  • Il doit fournir aux voyageurs draps et serviettes de toilettes

Les démarches administratives à effectuer

Avant d’accueillir des voyageurs dans son habitation, l’hôte doit effectuer plusieurs formalités administratives afin d’exercer son activité en toute légalité. Dans un premier temps, il doit faire une déclaration auprès de la mairie à laquelle la maison d’hôtes est rattachée. Le déclarant doit indiquer l’adresse de la propriété, le nombre de pièces et de lits mais aussi les périodes de location des chambres d’hôtes.

Si le propriétaire propose la location de chambres d’hôtes de manière régulière et habituelle, cela est considéré comme une activité commerciale. De ce fait, il doit s’inscrire au RCS et choisir un statut juridique. S’il exerce cette activité à plusieurs, il a le choix entre la création d’une SAS (société par actions simplifiée) ou d’une SARL (société à responsabilité limitée). A l’inverse, s’il est seul dans ce projet il pourra créer une SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle) ou une EURL (Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée).

Par ailleurs, le propriétaire doit informer son assureur qu’il se lance dans un projet de maison d’hôtes. Il doit aussi indiquer les activités proposées aux voyageurs. Il n’est pas obligatoire de souscrire à une assurance supplémentaire mais cela est vivement conseillé. En fonction de l’assurance prise, plusieurs dommages peuvent être couverts : le vol des effets personnels des locataires, les risques liés aux activités (piscine, tennis…) ou encore les détériorations des véhicules garés sur le parking de la maison.

Comment attirer les voyageurs ?

Une fois les chambres d’hôtes ouvertes, le propriétaire doit encourager les voyageurs à venir séjourner chez lui. Afin de gagner en visibilité, il peut décider d’adhérer à un label de qualité. Cela lui permet de faire partie d’un réseau reconnu auprès des voyageurs. Plusieurs labels existent avec leurs propres avantages et inconvénients. En fonction du label, le propriétaire doit répondre à un cahier des charges précis lié aux caractéristiques de la chambre d’hôtes. Si vous souhaitez adhérer à un label, renseignez-vous sur ses caractéristiques. Par exemple, l’écolabel européen s’adresse aux gîtes et chambres d’hôtes engagés dans le respect de l’environnement.

Une solution efficace pour développer la visibilité de vos chambres d’hôtes est de créer votre propre site internet où les voyageurs peuvent réserver en direct. Avec Amenitiz, vous pouvez créer de manière intuitive votre site avec moteur de réservation intégré. Le logiciel est très simple d’utilisation, vous pouvez mettre votre site à jour quand vous le souhaitez. En complément, le channel manager est un outil qui va vous simplifier la vie. Il vous permet de centraliser et gérer toutes les réservations provenant des différents canaux de distribution. Nous vous proposons une démonstration gratuite de notre solution. Pour cela, remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous recontacterons rapidement 😊

Vous avez désormais toutes les clés en main pour ouvrir des chambres d’hôtes. Pour vous aider, l’Union Européenne et les conseils généraux accordent des subventions dédiées à la création ou à la rénovation de gîtes et chambres d’hôtes. Alors n’hésitez plus si ce beau projet vous intéresse ! Cette expérience est très enrichissante, elle vous permettra de partager de bons moments de convivialité. Ce concept séduit de plus en plus les voyageurs en quête d’authenticité et de découverte.