L’émergence des agences de voyages en ligne a bouleversé les habitudes des voyageurs. Désormais, près de 70% des réservations en ligne d’hébergements sont effectuées via les OTA. Ces plateformes permettent aux propriétaires de proposer la location d’une chambre d’hôtel, d’un appartement ou d’un gîte. En contrepartie, une commission est prélevée au loueur et dans certains cas au voyageur. Ces frais de service contribuent au financement des plateformes qui proposent plusieurs outils et services aux propriétaires. Cet article vous aide à mieux comprendre l’administration des frais de service.

Les commissions, mode d’emploi

Lorsqu’un voyageur réserve un logement via une OTA, le propriétaire doit reverser une somme d’argent à la plateforme. Certaines agences décident de partager ce montant entre le propriétaire et le voyageur. Cette commission correspond à un pourcentage du montant de la réservation. Chaque agence de voyage en ligne fixe son propre taux.

Ces frais de service prélevés sur chaque réservation, participent au financement des services offerts par les OTA aux propriétaires. En effet, les plateformes sont chargées de gérer toutes les annonces en ligne, de la publication jusqu’au processus de réservation, le propriétaire doit simplement fournir le contenu. Les annonces sont traduites en plusieurs langues pour toucher une large communauté de voyageurs à travers le monde. Les réservations sont traitées automatiquement, de la confirmation jusqu’au paiement en fonction du paramétrage défini par le propriétaire. En parallèle, un service de support est disponible 24h/24 aussi bien pour les propriétaires que pour les voyageurs. Des équipes sont aussi chargées de contrôler la fiabilité des commentaires, un élément qui joue un rôle important dans la e-réputation d’un établissement.

Comparaison des commissions entre les principaux OTA

Airbnb a récemment mis à jour sa politique concernant les frais de service. Au départ, ces frais étaient répartis entre le propriétaire et le voyageur. Désormais, la plateforme donne le choix à l’hôtelier. Il peut décider de supporter lui-même la totalité des frais de service, à savoir 14% du montant de la réservation. Ou alors il peut choisir de partager la commission avec le voyageur, dans ce cas les frais s’élèvent à 3%.

En ce qui concerne la plateforme de réservation Booking, les frais de service sont uniquement à la charge des propriétaires. Le pourcentage varie entre 15% et 17% en fonction de la ville où se trouve la location.

Enfin, le modèle mis en place par Expedia s’inspire de celui de Booking. L’agence de voyage en ligne prélève auprès du propriétaire une commission de 15% du montant de la réservation. Cependant, les frais peuvent atteindre les 20% dans certains cas. Si l’établissement est réservé dans une offre package (transport + hébergement), le propriétaire devra reverser une commission de 20% à la plateforme. En effet, ce système d’offre permet au propriétaire de gagner en visibilité, son établissement est mis en avant. C’est pourquoi les frais de service sont plus importants.

Conseils pour limiter les commissions

Avec des voyageurs de plus en plus connectés, les OTA sont devenus des outils indispensables pour les propriétaires de gîtes, d’hôtels ou de chambres d’hôtes. Or, les commissions étant prélevées sur chaque réservation, le total des frais de service est assez conséquent pour les propriétaires. C’est pourquoi, il est recommandé de ne pas dépendre totalement des agences en ligne. Les OTA doivent être perçues comme un canal d’acquisition pour attirer de nouveaux clients.

Afin de limiter le montant des commissions, il est recommandé aux hôteliers et propriétaires de gîtes d’avoir leur propre site internet. En effet, plus de la moitié des voyageurs qui trouvent un établissement sur une OTA vont consulter son site internet. Il faut donc encourager les voyageurs à réserver en direct. Grâce à un site responsif (qui s’adapte à tous les supports) avec un moteur de réservation intégré, le voyageur peut réserver en quelques clics à partir de son ordinateur, de sa tablette ou de son smartphone. Amenitiz vous propose ce service dans une offre combinant la création du site internet, la mise en place d’un moteur de réservation et l’installation d’un channel manager pour gérer l’ensemble des réservations provenant des différents canaux. N’hésitez pas à demander une démonstration gratuite de notre solution en remplissant le formulaire ci-dessous :

Sur chaque réservation effectuée, les agences de voyages en ligne prélèvent une commission pour couvrir les frais associés aux services offerts aux propriétaires. A long-terme, le montant des frais de service peut s’avérer conséquent pour les propriétaires qui reçoivent la majorité des réservations par l’intermédiaire des OTA. C’est pourquoi, il est recommandé d’utiliser ces plateformes en complément d’un site internet où le voyageur peut réserver simplement. Une OTA doit être vue comme un outil pour acquérir une nouvelle clientèle et générer du trafic sur le site internet de l’établissement.