Lorsqu’un voyageur réserve une chambre sur Booking, plusieurs tarifs s’offrent à lui. Il peut décider de payer le prix standard, non annulable non remboursable (NA-NR). S’il est indécis, il peut choisir de payer un prix plus élevé qui lui permet d’annuler gratuitement sa réservation. Cependant, Booking a développé une nouvelle offre, la réservation sans risque. Cette option est actuellement testée dans quelques hôtels en Espagne. Elle est seulement disponible pour les séjours d’une nuit. Nous vous présentons en détail cette nouvelle fonctionnalité qui pourrait faire son entrée sur le marché français.

En quoi consiste la réservation sans risque ?

La force de Booking est le fait de pouvoir annuler gratuitement sa réservation. C’est pourquoi, l’entreprise a créé une nouvelle option de réservation pour les voyageurs. En effet, grâce à la réservation sans risque, une réservation avec un tarif NA-NR s’affiche comme étant annulable sans frais pour le voyageur. S’il décide d’annuler, Booking s’engage à trouver un autre client pour le remplacer sur la même période. Si la plateforme ne trouve aucun voyageur alors elle s’engage à rembourser la réservation à l’hôtelier. Ainsi, le voyageur initial peut annuler librement sa réservation sans impacter le propriétaire de l’établissement.

Ce nouveau programme introduit par Booking a pour objectif d’améliorer les revenus d’un établissement. En effet, le montant de la réservation est versé à l’établissement peu importe si le voyageur annule ou non. De ce fait, la réservation sans risque permet aux hôteliers de ne pas encourir de pertes financières liées aux annulations. En parallèle, Booking assure qu’utiliser cette option leur permet d’augmenter leur volume de réservations. Le seul inconvénient soulevé par l’entreprise est qu’un retard de paiement peut apparaître. Dans le cas où un voyageur annule sa réservation au dernier moment, le montant sera soustrait sur la prochaine facture de commissions de l’hôtelier.

Les conséquences pour les hôteliers

A l’origine, la réservation NA-NR est l’option la moins chère lorsqu’un voyageur réserve une chambre. Or avec ce nouveau programme, ce tarif bénéficie désormais d’une annulation gratuite. Ainsi, le voyageur est incité à choisir cette option. Par conséquent, les réservations NA-NR vont augmenter au détriment des réservations flexibles plus chères. Cela entraîne une baisse du prix moyen pour les hôteliers.

En parallèle, la réservation sans risque met en péril les réservations directes des hôteliers. Les conditions d’annulation seront plus souples sur Booking. De ce fait, le voyageur sera poussé à réserver sur la plateforme. En effet, il bénéficiera du meilleur prix pour réserver une chambre.

Par ailleurs, Booking affirme s’engager à trouver un autre client pour remplacer un voyageur qui annule sa réservation. Or, la plateforme ne précise pas si ce sera un client similaire avec les mêmes options. Cela peut poser un problème pour les stocks des petits-déjeuners par exemple. De plus, le prix de la chambre peut diminuer entre le changement de voyageurs. Aucune précision n’est apportée sur la différence de tarif. Par ailleurs, avec la réservation sans risque, les chambres appartiennent à Booking. Ainsi, en cas d’annulation la plateforme pourrait revendre plus chère la chambre sans en informer l’hôtelier.

Les stratégies à mettre en place

Booking est un outil indispensable pour les hôteliers. Cependant, il ne faut pas dépendre entièrement de la plateforme. C’est pourquoi, les propriétaires d’hébergements (aussi bien de gîtes et d’hôtels) doivent mettre en place leur propre stratégie pour augmenter les réservations directes. Ainsi, il faut encourager les voyageurs à réserver directement sur le site de l’établissement. Dans un premier temps, les hôteliers pourraient proposer des conditions d’annulation plus souples directement sur leur site. Ensuite, il est nécessaire pour eux d’avoir leur propre moteur de réservation. Amenitiz vous propose cette solution à inclure sur votre site internet. Vous pouvez profiter d’une démonstration gratuite de l’outil en remplissant vos coordonnées sur le formulaire ci-dessous.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que les hôteliers peuvent fixer un prix différent sur leur site et sur une plateforme de réservation. En effet, depuis la Loi Macron (2015), les clauses de parité tarifaire en France sont interdites comme le montre cet article. En proposant un prix inférieur sur leur site, les voyageurs sont plus enclins à réserver via le site internet.

Bien que la réservation sans risque semble être une solution satisfaisante pour l’hôtelier et le voyageur, cette option laisse perplexe certains spécialistes. En effet, il est prouvé que cette nouvelle fonctionnalité entraîne une baisse du prix moyen pour l’hôtelier mais aussi une diminution de ses réservations directes. Ainsi, nous recommandons aux hôteliers de développer leur propre stratégie. Proposer un prix inférieur et intégrer un logiciel de réservation sur le site, sont des solutions pour ne pas dépendre totalement des plateformes de réservations.