Les professionnels du tourisme assistent à l’émergence d’un nouveau type de voyageurs : les voyageurs solitaires. L’agence Momondo révèle que 60% des adultes ont déjà voyagé en solo. Cependant, l’offre actuelle d’hébergements n’est pas adaptée à cette clientèle. En effet, les hôtels proposent généralement des chambres doubles au détriment des voyageurs solos. Les hôteliers doivent donc prendre en compte ce nouveau segment de voyageur en pleine croissance. A travers cet article, nous vous aidons à comprendre les attentes des voyageurs solitaires. Nous vous donnons aussi quelques solutions à mettre en place.

 

 Qui sont ces nouveaux voyageurs ?

 Selon la définition donnée par Statistique Canada, un voyageur solitaire est une personne qui n’est pas accompagnée d’un membre de son foyer lors de son périple. Une personne voyageant en groupe est donc aussi considérée comme un voyageur solo.

Cette nouvelle tendance peut s’expliquer par les changements démographiques apparus au cours des dernières années. De nos jours de plus en plus de personnes vivent seules. En effet, près de 35% des foyers dans les pays développés sont composés d’une personne. Cela peut s’expliquer par diverses raisons : les mariages tardifs, les divorces ou encore la volonté d’avoir un enfant plus tard.

L’étude réalisée par l’Université de St-Gallen s’intéresse aux profils des voyageurs indépendants. On constate que ce sont majoritairement des personnes avec une vie sociale active et qui disposent d’importants revenus. Par ailleurs, leurs habitudes de voyage sont différentes par rapport aux autres types de voyageurs. En effet, les voyageurs solos préfèrent partir en hors saison et plus fréquemment.

 

Les raisons de voyager en solo

 Bien que voyager en solo peut en effrayer certains, de nombreux avantages découlent de cette tendance. La recherche de la liberté est la première raison expliquant ce phénomène. Voyager seul, c’est pouvoir moduler son itinéraire, ses activités au gré de ses envies sans avoir à faire de compromis.

Pour certains voyageurs, cela est synonyme de développement personnel. En effet, la solitude se transforme en période de réflexion sur soi-même et amène une certaine tranquillité. En sortant de sa zone de confort, le voyageur en apprend davantage sur lui-même. Pour 26% d’entre eux, voyager seul est une expérience qui leur a permis de grandir.

Enfin, quelques personnes privilégient ce mode de voyage pour faire de nouvelles connaissances. Il est beaucoup plus facile de rencontrer d’autres personnes lorsque l’on est seul qu’en groupe. La plateforme paravecmoi permet de trouver des compagnons de voyage avec les mêmes centres d’intérêt. Un bon moyen pour planifier un voyage en groupe avec de nouvelles personnes.

 

Adapter l’offre à ce type de voyageur

Lorsqu’un voyageur solo souhaite réserver un hébergement, il est naturel qu’il ne paie que le prix pour une personne. C’est pourquoi, nous conseillons aux propriétaires de gîtes et chambres d’hôtes d’établir un prix en fonction du nombre de personnes. En effet, c’est un moyen d’inciter les voyageurs solitaires à réserver une chambre dans votre établissement. Aujourd’hui des solutions existent pour proposer directement sur votre site internet une tarification par personne. Lors de sa réservation, le voyageur peut sélectionner le nombre de personne. Le prix s’ajustera automatiquement. Amenitiz propose d’intégrer cette option à votre site internet, découvrez cette solution par ici.

 Afin d’attirer les voyageurs solos à séjourner dans leur hôtel, il est judicieux pour les propriétaires de proposer des activités en accord avec leurs attentes. Bien qu’il décide de partir seul, le voyageur est beaucoup plus enclin à rencontrer de nouvelles personnes. Ainsi, organiser un pot d’accueil, des spectacles ou mêmes des excursions sont des bons moyens pour faciliter la rencontre entre les voyageurs. Mettre en place un coin détente permet de rassembler cette clientèle autour d’un verre.

 

L’évolution démographique a contribué au développement des voyages en solo. Les raisons pour voyager en solitaire sont multiples : recherche de liberté, développement personnel ou encore volonté de rencontrer de nouvelles personnes. Cependant, ces voyageurs semblent être les mal-aimés du tourisme. Ils ne trouvent pas d’offre qui répondent à leurs attentes. Pourtant, ce nouveau type de clientèle a un fort potentiel pour les hôteliers. C’est pourquoi proposer une tarification par personne et organiser des événements sont des bons moyens pour encourager les voyageurs solos à réserver dans votre établissement.