Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Comment obtenir les aides dans l’industrie hôtelière

Depuis un an maintenant, la pandémie mondiale liée à la Covid-19 a considérablement impacté l’industrie du tourisme et l’industrie hôtelière. Cependant, comme nous aimons à le rappeler chez Amenitiz, il faut continuer à avancer, à se remettre en question, à avoir de l’ambition, à moderniser ses outils. D’autant plus que l'Etat français a été et continue d'être très présent pendant cette période. Nous faisons le point sur les aides offertes par l'Etat, pour vous accompagner durant ce ralentissement de l'activité.


1) Différences juridiques et règlementaires pour hôtels, gîtes, chambres d’hôtes


La principale différence juridique à prendre en compte est de savoir si votre activité est considérée comme professionnelle ou non professionnelle, car le fonds de solidarité n’est accordé que pour les activités professionnelles.


Pour être reconnu par l'administration fiscale comme une activité professionnelle, il faut déjà remplir deux critères spécifiques. Il faut être immatriculé au registre du commerce et il faut avoir un chiffre d’affaires supérieur à 23 000 euros. Mais il est également nécessaire de prendre en compte le foyer fiscal dans sa globalité, puisque le revenu d'activité du gîte ou de la chambre d'hôte doit être supérieur aux autres revenus du foyer. 

Ainsi, si vous êtes bien immatriculé au registre du commerce et que votre chiffre d’affaires est de 30 000 euros par exemple, mais que vos autres revenus dans votre foyer sont au dessus de 30 000 euros, vous ne pourrez pas être considéré comme une activité professionnelle.


Les gîtes et les chambres d’hôtes sont souvent des activités accessoires, donc il arrive régulièrement que ces activités ne soient pas vues comme professionnelles. Les gîtes par exemple sont fréquemment reconnus par l’administration fiscale comme une activité non professionnelle, puisqu’il s’agit d’un bien privé qui est utilisé pour la location, mais pas de façon commerciale.


Le statut de votre activité est revu chaque année par l'administration fiscal, donc il est possible que vous soyez considéré comme une activité professionnelle une année mais pas l'année suivante, car cela dépend des autres revenus de votre foyer.


2) COVID 19 : fonds de solidarité actuel et 2021


Un nouveau décret a été annoncé au début de l'année 2021, reprécisant que le fonds de solidarité est mis en place jusqu'au 30 juin 2021.


Il stipule que l’industrie hôtelière n’est pas un secteur d'activité où il y a une interdiction d'accueil du public, mais il s’agit d'un secteur d'activité fragilisé. Vous êtes éligible à ce fonds de solidarité si vous avez perdu 50% de votre chiffre d’affaires. Vous avez cependant 2 manières de faire le calcul, donc utilisez la plus favorable pour vous.

Premièrement, vous pouvez prendre votre chiffre d’affaires de l'année 2019 et le diviser par 12 pour avoir la moyenne sur l'année. Comparez cette moyenne avec le mois en question de 2021, janvier par exemple pour voir votre perte.

Deuxièmement, vous pouvez comparer le mois de 2019 et le mois de 2021 directement, janvier 2019 avec janvier 2021 par exemple. 

Utilisez le résultat qui vous donne la plus grosse perte, car si vous avez perdu entre 50% et 70% de votre chiffre d’affaires, vous recevrez 10 000 euros ou 15% de votre chiffre d’affaires, tandis que si vous avez perdu plus de 70% de votre chiffre d’affaires, vous recevrez 10 000 euros ou 20% de votre chiffre d’affaires.


Vous n'êtes pas obligé de garder la même méthode de calcul du pourcentage de perte de chiffre d'affaires sur chaque mois, donc n'hésitez pas à changer de méthode selon le mois en question pour votre avantage.


L’infographie ci-dessous sert comme bon exemple.

La perte du chiffre d’affaires en janvier 2021 est plus importante en comparant avec janvier 2019 plutôt qu’avec la moyenne mensuelle de 2019.

La perte du chiffre d’affaires en février 2021 est plus importante en comparant avec la moyenne mensuelle de 2019 plutôt qu’avec février 2019.

Donc dans ce cas, il faudrait utiliser la comparaison avec le mois précis pour janvier, puis il faudrait utiliser la comparaison avec la moyenne annuelle pour février.




3) Petit rappel sur le chômage partiel 


Le chômage partiel s'arrête en 2021 seulement pour les activités qui ne sont pas fragilisées. Donc soyez rassuré, les règles du chômage partiel ne changent pas pour vous et vous pouvez toujours en profiter.


Comment cela fonctionne-t-il ? Lors d’un chômage partiel, votre salarié touche environ 84% du salaire net, et si le salarié est au SMIC, il touche quasiment la totalité du salaire net. L'indemnité que vous percevez de l’Etat couvre à 100% les salaires versés dans les deux cas. 

Si vous avec un ralentissement d'activité, vous pouvez donc demander des heures de chômage partiel pour vos salariés et vous faire indemniser. Il faut toutefois que vous gardiez une équité si cela touche plusieurs postes identiques.


Si vous êtes propriétaire et vous-même salarié, vous n’avez pas le droit au chômage partiel. Cependant, pour la 2eme période de confinement de l'automne 2020, vous pourrez recevoir de l’aide au paiement de l'urssaf et une exonération des charges à déduire sur les charges sociales du 15 mars.

Il est aussi possible parfois de percevoir des aides forfaitaires de l'urssaf pour certains dirigeants de société, donc vous pouvez tenter votre chance. Il n’y a rien à perdre !


4) Le PGE en quelques étapes


Comme son nom l’indique, le PGE est un prêt garanti par l’Etat, donc comme tous les prêts, il faudra le rembourser. Mais puisqu’il y a une garantie de l’Etat, les banquiers sont plus enclins à accepter de prêter. Il peut être mis en œuvre jusqu'au 30 juin 2021, donc réfléchissez bien et demandez-vous s’il s’agit d'une aide que vous devez utiliser.


Le prêt vous permettra de lever de la trésorerie qui vous manque si vous avez fait une saison hivernale compliquée et si vous n'êtes pas aussi bien que prévu. Cela est notamment utile pour vous permettre d’apporter des changements et des améliorations dans votre activité si vous n’avez pas les finances nécessaires. D’autant plus que le début de remboursement du prêt peut être différé d’un an et que vous avez 4 ans pour rembourser la totalité du prêt.



5) Un point sur les aides régionales éventuelles


Les différents conseils régionaux en France ont été très actifs et pertinents sur les subventions à l'investissement, les subventions à la digitalisation, pour vous aider à vous équiper avec des logiciels de réservations en ligne ou des vitrines digitales.


Toutes les aides régionales disponibles peuvent se trouver directement sur le site internet de votre région, car les aides varient selon les régions. Les régions PACA et Rhône-Alpes ont par exemple très bien fait leurs aides, notamment pour aider à payer des crédits sur le premier confinement.


Pour se tenir régulièrement au courant, il est préférable de mettre en place une alerte bihebdomadaire, pour visiter le site web toutes les deux semaines. Chaque région a mis en place sur leur site des onglets spécifiques dédiés au tourisme et au Covid-19, rendant l’information très facilement accessible.


Les communautés de commune peuvent également faire partie des aides éventuelles, puisqu’elles aident parfois avec de petites subventions. Il ne s’agit pas de grandes subventions, mais mis bout à bout, toutes ces aides peuvent faire la différence, et il serait dommage de s’en priver.



  Good Morning Amenitiz Épisode 11  

  Comment obtenir les aides dans l'industrie hôtelière  



En ces temps difficiles pour le tourisme, les propriétaires d'hôtels, de gîtes ou de chambres d'hôtes qui s’en sortent le mieux sont ceux qui savent se remettre en question, qui continuent d’investir dans leurs structures et qui font des différenciations qualitatives.

Profitez des nombreuses aides mises en place pour continuer dans les meilleures conditions. Maintenant que vous avez plus de temps pour travailler sur des projets, pensez à refaire votre décoration, changer votre mobilier, offrir de nouvelles prestations, ou bien digitaliser votre établissement avec Amenitiz pour augmenter votre taux d’occupation. Vous pouvez demander une démonstration gratuite ici.



Comment créer un site d’hôtel qui augmente vos réservations directes?
Guide pour les hôtels indépendants
Amenitiz-Icon-White
Augmentez les réservations directes de votre hôtel
Reprenez le contrôle sur vos réservations