Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Le top 4 des indicateurs à suivre pour son hôtel

Quelque soit l’industrie, les indicateurs de performance sont des outils importants et précieux pour évaluer son business et le faire grandir. L'hôtellerie ne déroge pas à la règle, avec des critères spécifiques au milieu touristique. Nous avons regroupé pour vous le top 4 des indicateurs pour un hôtel. Peu importe la taille de votre établissement, ces indicateurs sont à suivre absolument.


1) Le taux d’occupation


Concrètement, le taux d’occupation c’est le pourcentage de chambres occupées, qui peut être défini sur différentes périodes (journalier, mensuel, annuel). Cet indicateur est utilisé pour évaluer la performance globale de l'hôtel. Il résume très bien la popularité de l'établissement.


Pour le calculer, il suffit de diviser le nombre de chambres louées par le nombre de chambres disponibles. 

Prenons comme exemple le Domaine de Nira, notre hébergement fictif, qui compte 14 chambres. Pour la période du mois d'août qui dure 31 jours, le Domaine de Nira compte un nombre de 434 nuitées disponibles (17x31). Si 312 chambres ont été louées durant ce mois d'août, le taux d’occupation sera de 72% (312/434=0,7188). Il suffit de multiplier par 100 le résultat obtenu par la division pour avoir un pourcentage.


Il est préférable que cet indicateur soit élevé, car plus vous recevez de clients, plus le revenu sera grand. C’est aussi un indicateur important car il sert de base pour calculer d’autres indicateurs.




2) Le taux journalier moyen (ADR)


Le taux journalier moyen ou ADR (Average Daily Rate en anglais), c’est le revenu généré moyen par chambre sur une journée. Cet indicateur est très important car il vous permet de calculer le RevPAR.


Pour calculer l’ADR, il faut diviser les revenus générés des chambres par le nombre de chambres vendues. 

Petit exemple avec un établissement qui a vendu 9 chambres sur une journée, générant 875€. L’ADR sera alors de 97€ (875/9=97,2222).


L’ADR vous aide à mesurer votre profit, mais comme pour tous les indicateurs, il ne faut pas le regarder seul. Il ne prend pas en compte par exemple les frais enregistrés par une annulation.




3) Le RevPAR 


Le RevPAR, c’est le revenu par chambre disponible. C’est très certainement l’indicateur le plus important pour tous les hôteliers. Il permet d'établir une tarification juste, de se comparer avec la concurrence et de connaître la place de l'établissement sur le marché.


Pour le calcul, il faut multiplier le taux d’occupation par l’ADR. Avec les exemples que nous avons pris au dessus, le RevPAR serait donc de 70€ (0,72x97=69,84).


Le RevPAR est plus complet que l’ADR, car il révèle les revenus que vous réalisez sur l’ensemble de vos chambres. Il permet d’obtenir le tarif le plus juste possible par rapport à l'emplacement de votre hôtel ou la typologie du client. 


Il est également possible de calculer l’indice RevPAR pour savoir si vous êtes bien positionné sur votre marché. Pour le calculer, il faut diviser votre RevPAR par le RevPAR d’un groupe concurrentiel, puis multiplier par 100. Si vous obtenez un indice inférieur à 100, il faut travailler sur la tarification et le taux d’occupation. Si l’indice est supérieur à 100, cela signifie que votre part du marché est supérieure à celle attendue, ce qui est très bénéfique pour votre hôtel.




4) La durée moyenne de séjour


La durée moyenne de séjour, ou la DMS, peut se calculer sur une période d’une semaine, d’un mois ou d’une année. Elle permet de savoir si vous avez une clientèle de passage ou une clientèle de séjours longs et elle détermine votre capacité à prolonger la durée de séjour de vos visiteurs.


Pour calculer la DMS, il suffit de diviser le nombre de nuitées occupées par le nombre de réservations. Exemple tout simple avec le Domaine de Nira qui a loué 434 nuitées en août, pour un total de 88 réservations. La DMS est alors de 5 jours (434/88=4,9318).


Plus la durée moyenne de séjour est élevée, plus cela est bénéfique pour votre hôtel. Vous pouvez par exemple proposer des promotions sur les séjours d’un minimum de nuitées pour améliorer cet indicateur.





  Good Morning Amenitiz Épisode 15  

Les indicateurs indispensables à suivre pour votre Hôtel  



A l’aide de tous ces indicateurs, vous pouvez dorénavant établir des stratégies précises pour vous améliorer, plutôt que de devoir mener des actions à l’aveugle. Et si vous n'êtes pas certain d'avoir tous les outils pour calculer ces indicateurs, nous sommes là pour vous. Avec la solution d’Amenitiz, les calculs sont faits automatiquement et les résultats se trouvent sur le tableau de bord. Demandez une démo dès aujourd'hui et nos experts vous expliqueront avec plaisir.



Comment créer un site d’hôtel qui augmente vos réservations directes?
Guide pour les hôtels indépendants
Amenitiz-Icon-White
Augmentez les réservations directes de votre hôtel
Reprenez le contrôle sur vos réservations