Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Pourquoi avoir un moteur de réservation sur son site internet est intéressant ?

Il est loin le temps où les hôteliers utilisaient des registres de réservation papier. Aujourd’hui tout peut se faire directement en ligne. Avec des voyageurs de plus en plus connectés, les hôteliers doivent adapter leur offre aux nouveaux usages de consommation. En effet, plus d’un français sur deux a effectué la réservation de son séjour en ligne en 2016. C’est pourquoi certains ont décidé de créer leur propre site internet pour développer leur visibilité. Le site internet d’un hôtelier représente la vitrine de son établissement mais il est nécessaire de savoir l’exploiter pour en retirer des avantages commerciaux. Nous vous expliquons comment faire à travers cet article. 



I. Qu’est qu’un moteur de réservation ?

Vous rêvez d’avoir une réception ouverte 24h/24, 7j/7 ? C’est le rôle central du moteur de réservation. En effet, cet outil technique sert d’intermédiaire entre vous, propriétaires de gîtes ou d’hôtel, et vos voyageurs. 


Grâce au moteur de réservation, les clients peuvent réserver un séjour au sein d’un établissement en quelques clics. Bien que les OTA comme Booking et Expedia permettent cette réservation en ligne, il ne faut pas croire que tous les voyageurs vont directement réserver sur ces sites. Il faut savoir que 52% d’entre eux consultent le site internet de l’établissement après l’avoir trouvé sur un OTA. Cependant, les formulaires de demande de réservation proposés sur certains sites sont aujourd’hui obsolètes. Le voyageur veut pouvoir réserver de manière instantanée et c’est ce que permet le moteur de réservation.


Bien qu’il facilite la manière de réserver des voyageurs, le système de réservation est aussi une aide précieuse pour les hôteliers. De manière totalement automatisé, l’outil va récupérer les données du voyageur, gérer les disponibilités des chambres, récolter le paiement et confirmer la réservation. Un gain de temps conséquent pour les propriétaires d’établissement.



II. Développer les ventes directes de vos chambres

Tous les propriétaires d’hôtels ou de gîtes ont le même objectif : maximiser la rentabilité de leur établissement. Il est donc intéressant pour les hôteliers de se concentrer sur les ventes directes de leurs chambres. Autrement dit, il faut inciter les voyageurs à réserver directement sur le site internet de l’établissement. On parle alors de taux de transformation du site. Ce taux correspond à la proportion de réservation par rapport au nombre de voyageurs ayant consulté le site internet. 


Afin de faire augmenter le taux de transformation de votre site, il est essentiel de simplifier au maximum la navigation du voyageur. Voici quelques conseils à suivre :


Créer une interface responsive, la part des réservations via un smartphone ne cesse d’augmenter.


  • Garantir aux voyageurs que le meilleur prix se trouve sur le site internet.
  • Intégrer un système de réservation fluide et intuitif qui reste en accord avec le design du site internet. Pour attirer des voyageurs étrangers, il est intéressant que le système soit compatible avec d’autres langues.
  • Accompagner le voyageur dans le processus de réservation grâce à la mise en place d’un chatbot. La startup HDB propose cet outil et affirme que le taux de transformation des sites qui font appel à leur service est égal à 12% contre 4% pour ceux qui ne l’utilisent pas.



III. Avoir un suivi dans la relation client ainsi que des retours

En possédant leur propre moteur de réservation, les propriétaires d’établissement récoltent directement les données des voyageurs. Cela va permettre d’établir un premier contact avec eux. Au fur et à mesure un fichier client va se constituer et apportera des indications précises sur les voyageurs telles que ses préférences, ses goûts… Autant de données précieuses qui aideront à mieux connaître le voyageur.


Grâce aux données récoltées, les hôteliers ont tout un historique sur les voyageurs ayant séjourné au sein de leur établissement. Ils leur aient alors plus facile de proposer des offres ciblées en fonction du profil du voyageur. En effet, la fidélisation passe par l’identification des attentes du voyageur, la récolte de données est donc essentielle.



IV. Meilleure expérience client

L’expérience client débute lors du premier contact entre le propriétaire de l’établissement et le voyageur. Il se produit lorsque le voyageur effectue la réservation de son séjour. En simplifiant au maximum le processus de réservation, l’hôtelier va renvoyer une première image positive au voyageur. En parallèle, cela lui permettra de se différencier de ses concurrents qui ne disposent pas d’un système de réservation.


Bien que la réservation fût une étape technique, c’est aujourd’hui une étape qu’il ne faut pas négliger. Lorsqu’un voyageur réserve un établissement il s’attend à une expérience du début jusqu’à la fin, que ce soit avant ou pendant le séjour. En intégrant son propre moteur de réservation, l’hôtelier contribue à améliorer l’expérience client avant même que le voyageur commence son séjour.



Lorsqu’il réserve un séjour, le voyageur d’aujourd’hui cherche avant tout la simplicité et la rapidité. Afin de répondre aux nouvelles attentes des voyageurs, les hôteliers commencent à créer leur propre site internet en y intégrant un moteur de réservation. Réel gain de temps pour les hôteliers dans le traitement des réservations, l’outil permet aussi de créer un lien avec les voyageurs tout en améliorant l’expérience client. Aujourd’hui plusieurs solutions existent dont Amenitiz qui combine moteur de réservation, Channel manager et création du site hotelier